l'organisation du chantier à nosy be

et du suivi à distance

La crise sanitaire mondiale que nous traversons ne nous permet pas de nous rendre à Nosy Be pour construire le Centre de Formation  Professionnelle (CFP) de nos propres mains durant ce mois de Mars.


Cependant, nous n'avons pas abandonné ce projet : nous avons finalisé toute la conception des bâtiments et nous nous sommes rapprochés d'entreprises locales (grâce à notre association partenaire Imanga) pour leur faire réaliser les travaux à notre place. Nous assurerons le financement et le suivi du chantier afin de nous assurer du bon aboutissement de ce beau projet dans les meilleures conditions !

L'équipe de Nosy be

Le chantier sera réalisé par 2 entrepreneurs du BTP et leurs équipes :

  • Benjamina, membre de notre association partenaire Imanga et qui nous a déjà aidé durant la phase de conception du CFP

  • Safir, entrepreneur travaillant à Nosy Be et fournissant la majorité de la main d'oeuvre.


Une troisième personne, Sandra, fille de la Députée de Nosy Be, est notre référente sur place. Elle est notre porte-parole sur place et s'occupe des finances du chantier.

L'équipe en france

De notre côté, une petite partie de la promotion (composée du Bureau de l'association, des 3 chefs de chantier et de quelques volontaires) s'occupe du suivi du chantier à distance.
Cette équipe se charge du suivi des dépenses, de la validation des points de contrôles technique avec l'aide de Sandra, Benjamina et Safir, de réaliser des réunions de chantier hebdomadaires en visio et de répondre à toutes les questions qui peuvent se poser lors de la réalisation des travaux.


Cependant, durant la majeure partie des travaux, nous serons tous et toutes en train de réaliser notre stage de fin d'études, ce qui va nous demander beaucoup de temps et d'énergie.
Pour cette raison, nous avons choisi de faire appel à nos successeurs et amis, la prochaine promotion sortante de l'ISA BTP en 2022. Ces derniers seront en effet bien plus disponibles en semaine pour nous épauler dans notre tâche de suivi, et cela leur permettra également d'acquérir une expérience profitable pour le futur projet solidaire qu'ils porteront avec leur association HUMAN'ISA XXII (dont vous aurez des nouvelles très prochainement).

l'avancée du chantier à nosy be

Le chantier a débuté durant la semaine du 8 Mars et est prévu pour durer environ 4 mois.

Défricheage 1.jpg

Défrichage du terrain :

Des souches d'arbre, des racines et des plantes ont été enlevées afin d'obtenir un terrain propre et praticable.

Implantation des bâtiments :

Des piquets et des planches sont plantés dans le sol pour délimiter l'emprise au sol de l'édifice.

Implantation 2.jpg
Tranchées 1.jpg
Tranchées 2.jpg

Fouilles des fondations :

Les tranchées des semelles filantes des ateliers ont été creusées. Les semelles filantes sont des éléments de fondation qui "filent" le long des murs pour les soutenir.

Béton de propreté :

Le béton de propreté a été coulé au fond des fouilles des fondations pour s'assurer que le béton des semelles des fondations ne se mélangera pas à la terre, dégradant ainsi ses propriétés mécaniques. 

avril (1).png
avril (2).png

Chaînage vertical :

Placé aux angles des ateliers : cet élément permet de rigidifier la structure  verticalement  car  un  mur maçonné  (avec  des  parpaings par exemple) n'est pas suffisamment stable de lui-même. Le chaînage vertical est placé dès maintenant pour  être  lié aux  fondations, mais  les  murs seront réalisés plus tard.  Le chaînage est donc dit "en attente".  

En parallèle, les fouilles des fondations des salles de classes ont été réalisées, ainsi que la fouille de la fosse septique des sanitaires.

avril (2).jpg

Béton des fondations :

Une  fois  le  béton  des  fondations des  ateliers  séché,  les  ouvriers ont pu  réaliser  le soubassement des murs  :  il  est  réalisé  à  l'aide de plusieurs  rangées  de parpaings remplis de béton pour créer une base rigide et solide aux murs. 

avril (3).png
avril (3).jpg
avril (4).jpg

Soubassement des murs :

Une fois le béton des fondations des ateliers séché, les ouvriers ont pu réaliser  le soubassement des murs : il est réalisé à l'aide de plusieurs rangées de parpaings remplis de béton pour créer une base rigide et solide aux murs. 

Par la suite, la dalle de la fosse de l'atelier mécanique a été coulée et les maçonneries des fosses mécaniques et septique ont été réalisées. 

avril (4).png

Pendant que les dalles des ateliers ont été coulées, les ferraillages des fondations des salles de classes ont été réalisés, placés et le béton coulé. 

Enfin, les murs des ateliers ont commencé à être réalisés tandis que les treillis soudés (ferraillage) des dalles des salles de classe finissent d'être assemblés.

avril (5).jpg
s25-02.jpeg
s21-03.jpg
s21-04.jpg
s19-04.jpeg
s23-02.jpeg
s25-01.jpeg
s23-03.jpeg
s24-04.jpg
s22-03.jpg
s24-02.jpg