Les pays d'action du GERES

Le GERES : groupe environnement, énergies renouvelables et  solidarités

 


Le GERES a été fondé en 1976, c’est une ONG française spécialisée dans les énergies renouvelables et la protection de l’environnement. Son but est notamment d’améliorer les conditions de vie des populations tout en préservant les ressources naturelles.

Le GERES est basé à Aubagne à côté de Marseille.

Cette ONG gère des projets de développement durable en France, en Europe, en Afrique et en Asie.
Les principes du GERES sont les suivants :
-  Le développement des sociétés humaines est indissociable du respect de l’environnement
-  Ce développement est indissociable de l’intégration sociale des individus, de leur accès à l’énergie, de leur autonomie financière.
-  Le changement climatique aura un énorme impact sur le mode de vie des habitants, notamment pour les plus pauvres.

Les actions en France, en Europe et au Maghreb


En France, en Europe et autour du bassin méditerranéen, le GERES a :
-  Sensibilisé 22300 citoyens au compostage en France depuis 2008,
-  Assisté 61 000 personnes dans la réduction de leur facture d’énergie depuis 2003,
-  Aidé 400 ménages pauvres souffrant de pauvreté énergétique à Marseille,
-  Equipé 40 villages marocains de fours à pain améliorés.

 


Les actions en Asie Centrale


En Asie Centrale, le GERES est implanté en Mongolie, en Afghanistan, au Tadjikistan, au Kirghizistan et en Inde (au niveau de l’Himalaya). L’Asie centrale connaît un climat continental très rude avec des hivers très froids et des étés très chauds (cf explications sur le climat). Les pays de la région font face à de nombreuses crises énergétiques et alimentaires. Le GERES propose essentiellement des solutions dans l’habitat et l’agriculture : efficacité énergétique des logements et des équipements de chauffage (et soutien de l’agriculture, amélioration des techniques agricoles).
Des chiffres-clés :
-  1 845 maisons solaires passives construites entre 2003 et fin 2013 en Afghanistan,
-  1 034 bâtiments solaires passifs construits au Ladakh entre 2008 et 2012,
-  55 artisans formés à la construction des vérandas solaires et 1000 ingénieurs formés aux techniques d’efficacité énergétique en Afghanistan
-  237 maçons, ouvriers et charpentiers formés en Inde,
-  242 serres solaires passives construites en Mongolie depuis 2010,
-  87 serres, 46 celliers et 7 poulaillers réalisés sur le modèle bioclimatique au Tadjikistan en 2013.

 


Le GERES au Tadjikistan


Le GERES travaille depuis 2011 au Tadjikistan. Une équipe composée de 9 personnes : un project manager français Renan Le Squer (qui vous a présenté l’asso lors du Skype), 7 tadjiks et 1 finlandaise. Le projet mené vise à améliorer les revenus et les conditions de vie de 1000 foyers ruraux parmi les plus vulnérables, afin de rompre avec leur situation de précarité, par la promotion d'un petit entreprenariat local. Pour ce faire, le GERES va mettre en œuvre des techniques solaires passives et des procédés d'isolation thermique au niveau de l'habitat. La réduction du besoin en combustible permettra de réduire la pression sur la biomasse locale.
Le GERES n’est pas une association humanitaire à proprement parler. Néanmoins c’est une ONG implantée localement et qui a des contacts assez étroits avec l’ambassade de France au Tadjikistan. Ils y ont développé un prototype de maison basse consommation et souhaitent étendre le procédé à des bâtiments publics.

Nous contacter

Téléphone

07 67 64 54 38

 

 

Où nous trouver ?

HUMAN'ISA, Allée du Parc Montaury

64600 ANGLET

​Mail

humanisa20@gmail.com

Nous suivre

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle